Ode au béton

Le béton est parmi les matériaux à la mode en ce moment. On le voit partout partout, dans tous les domaines du design d’objet et d’intérieur. Il faut dire qu’il a pas mal d’avantages, je suis une convaincue, une adepte, donc il est possible que tout mon blabla ne soit pas très neutre, mais je m’efforcerai de m’en approcher, promis !

Je suis dingue du béton. Dans mon domaine, l’espace, on l’utilise depuis longtemps. Pour construire, c’était rapide, bon marché, etc. Mais bon, maintenant on en revient un peu ! Néanmoins, j’éprouve une sensibilité certaine face à ce matériau (à d’autres aussi hein, heureusement sinon je concevrai des bunker 100% béton, et ça a ses limites un bunker 100% béton, faut bien se l’avouer). Bref, ce qui m’intéresse c’est ses nombreux aspects au toucher, rugueux, caillouteux, et moche, c’est ce qu’on imagine généralement de prime abord. Mais moi, je vous parle du béton doux, du béton au gris chaud, du béton lisse, du béton où la lumière glisse, le béton qu’on touche comme du velours.


Partout partout:

Dans l’univers de l’objet, on en voit partout aussi. Du mobilier au petit objet du quotidien. On ne parle pas d’une vulgarisation du matériau à mon sens, mais bien d’une exploitation de ses caractéristiques avantageuses en terme de mise en oeuvre, et de ses aspects matériels multiples. Néanmoins, dans l’objet, je reste encore un peu sur ma faim, parce que le béton y est quasiment toujours le même. Gris clair, assez neutre, lisse mais pas lustré ou glissant, plutôt du lisse avec quelques aspérités. On est encore dans le béton « conventionnel » en règle générale. Mais c’est tout à fait appréciable quand même, parce que cela confère une atmosphère particulière.

Après, dans le mobilier, on en trouve de plusieurs types, tout en restant sur du lisse bien sûr. En même temps, niveau confort, ergonomie, et donc usage, un béton lisse aux aspérités inexistantes ou de la taille de grains de sable, sera toujours plus confortable au toucher qu’un béton à gros caillou, logique. L’avantage avec le mobilier en béton, c’est qu’il est adapté aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et d’un autre côté, les produits ont généralement un look très imposant, ce qui en fait des pièces quelque peu magistrales, toujours intéressantes en déco. C’est une image forte, qui ne passe pas « inaperçue » comme un petit objet qui lui sera plutôt du détail (mais le détail a toute son importance en déco aussi bien entendu).


Et aujourd’hui, ça donne quoi ?

Enfin, je vous propose aujourd’hui une petite sélection d’objets en béton dénichés sur la toile, j’ai la sensation que les modèles n’évoluent pas tellement au fil des mois, mais c’est sans doute parce qu’ils ont un petit aspect intemporel et calme. En tous cas, moi c’est ce qu’ils m’inspirent. Et puisque je suis une fana de cette matière, j’ai toujours envie de les toucher. Et un jour, je craquerai et on en aura partout chez moi. Pour l’instant, on n’en a nulle part, parce que mine de rien, cela fait des objets assez coûteux parfois (pas toujours ici encore, mais bon), et même si mettre le prix pour un objet qu’on adore peut se justifier, ce n’est pas toujours la priorité. Quoi qu’il en soit, le béton aujourd’hui, c’est la douceur incarnée, ce qui peut paraître complètement paradoxal si on y réfléchit bien, s’agissant d’un matériau dur, et gris, mais pas seulement heureusement.

Petit échantillon donc, on se rend compte assez rapidement quand on s’intéresse au sujet de l’objet en béton, qu’il a sa place dans toutes les pièces de la maison, du jardin / balcon, à la salle de bains. C’est là tout l’intérêt d’un matériau si polyvalent.

Beaucoup de luminaires, encore une fois. C’est vraiment un de mes objets fétiches. Le genre de choses qu’on peut oublier parfois quand on ne pense pas une pièce dans sa globalité, alors que ça fait la différence, notamment en terme d’ambiance.

Plus haut je parlais de l’aspect semblable des bétons utilisés dans l’objet, et il me semble qu’on le voit assez bien ici. A part éventuellement la petite maison (et encore, c’est peut-être la photo), les bétons sont quasiment tous les mêmes. Un gris assez neutre, ou un peu chaud, mais vraiment très peu. Pas d’aspérité, pas de nuance réelle sur l’objet. Ça participe à cet effet lisse et doux dont je parlais, mais cela fait très (trop) industriel et parfait à mon goût. Alors que le béton, comme le bois, est un matériau qui vit et porte des traces. Mais bon, d’un autre côté, avoir un objet dont le béton porte des traces créées par l’homme pour le « style » de la chose, ça n’a pas forcément de réelle saveur non plus… Donc pas de réelle solution apparemment.


J’espère que cela n’était pas trop rébarbatif, difficile sujet quand on est en adoration d’un aspect du sujet. Pour vous, le béton partout, c’est trop ? C’est oui ? Pour moi, c’est oui, mais pas QUE du béton !

A Bientôt,

Mely

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s