La belle découverte – M. Moustache

Ayant envie de beau temps, de chaleur, de soleil, de sortir les nus-pieds (oui, carrément), j’ai fait un petit tour parmi les nouvelles collections (encore) mais cette fois, rayon chaussures. Il y a quelques catégories d’achats concernant lesquelles il est difficile de me raisonner. Et les chaussures en font partie. J’en ai une quantité monstre, surtout pour l’été, parce que ce sont celles que je préfère. Et pourtant, je suis très difficile.

Déjà, je n’aime pas les chaussures bon marché généralement. Ce n’est pas le critère prix qui me fait les écarter de ma liste de choix. Pas du tout, ce serait ridicule. Mais plutôt les conséquences qui en résultent généralement: matières peu qualitatives, mauvaises tenues dans le temps, inconforts parfois même. Et comme j’aime vraiment chouchouter mes petits pieds, que je suis une chochotte et donc accro au confort, et que je ne me lasse pas de mes affaires, petit à petit j’ai écarté bon nombre de marques de chaussures. Je peux adorer leurs modèles, mais je réfléchis à deux fois avant de craquer.

Bref. Ma wishlist chaussure actuelle est déjà longue, alors que toutes les marques n’ont pas encore sorti tous leurs modèles de la saison. Mais c’est en parcourant des catalogues en lignes, de marques confondues, que mon regard s’est arrêté sur plusieurs modèles de la marque M. Moustache. Vous connaissez ? Je ne connaissais vraiment pas, jamais entendu parler ou vu passer nulle part. Donc en grande curieuse (et petite idiote un peu), j’ai été voir le site officiel de la marque.

(idiote parce que j’adore beaucoup trop de leurs modèles actuels, et ça coûte cher)


Site web:

Bon, de prime abord, je trouve leur site un peu trop style bobo. C’est à la mode, ça marche bien, c’est joli. Je comprends bien. Mais c’est justement tellement à la mode que je prends des pincettes. On trouve ce type de site et eshop de partout, c’est finalement cliché à mon goût.

Capture d_écran 2017-04-02 à 14.42.00

Le logo, la typo, les formulations de phrases, tout y est. Pour ça, c’est très réussi et cohérent.

Autre aspect négatif, commun à ce type d’eshop chaussures à la mode, à l’instar de Sézane par exemple, les chaussures sont rarement montrées portées, ce qui peut s’avérer gênant à mon sens.

Je suis mauvaise, c’est vrai. Mais bon, je ne m’arrête pas à l’interface et au design du site non plus, donc ça rattrape le coup. Et pour de vrai, c’est très réussi et plaisant. Je suis juste lassée parce qu’on voit de style / genre / type partout.

Si vous voulez voir par vous même: http://www.m-moustache.com/fr/


Semi « made in Paris »:

Chez M. Moustache, on dessine à Paris, et la majorité des modèles que j’ai regardés sont confectionnés au Portugal. Bon, ce n’est pas en France, c’est sûr. Mais on reste dans l’Europe. Et surtout, ce qui est appréciable, c’est que c’est clairement écrit dans la description de chaque produit. Même si c’était écrit « Roumanie » ou « Soudan », j’apprécierai l’aspect honnête de l’information, quelle qu’elle soit donc. Le Portugal en plus c’est un pays qui revient souvent dans les marques qui traitent le cuir aussi bien en maroquinerie qu’en chaussures. Je ne suis pas une experte, mais bon, ça me parle un peu.


Petit retour historique:

En suite, on s’intéresse un peu à l’histoire de la marque. Juste pour pouvoir mieux vendre nos chaussures flambant neuves aux copines… Petite marque assez jeune, puisque créée en 2012, par trois mecs… Bon, alors là, moi, je me dis, et c’est sexiste (bouh, c’est mal), comment ils font pour aussi réussir des chaussures pour femme alors ? Je ne parle même pas de l’esthétique ou de l’aspect, de la matière ou de la qualité. Je parle par exemple des paires à talons. De suite, j’ai envie, si on me parle de son confort, d’avoir une belle histoire à raconter, liée à la petite dame qui les a conçues, qui y a réfléchi des années et tout – oui, je me fais des films. Mais bon. Force est de constater que les modèles féminins de la marque me font quand même craquer, donc… GG les gars ! Ils sont très connus sur le web pour leurs chaussures pour hommes d’ailleurs.


Identité:

J’adore leur petit logo moustache à l’arrière des chaussures. C’est subtil, c’est un logo très sympa visuellement. Je trouve d’ailleurs un peu dommage que ce ne soit pas leur seul logo utilisé sur le site par exemple – quitte à en avoir un beau, autant l’utiliser démesurément !

En terme de ligne de chaussures, en tous cas pour les femmes, on trouve des similitudes d’un modèle à l’autre. C’est intéressant parce que même d’une gamme à l’autre, d’une collection à une autre, une certaine identité est conférée aux modèles de la marque. Et puis avec les petites moustaches à l’arrière de chaque chaussure, aucune méprise n’est possible.

Je trouve que l’aspect un peu rétro mentionné par la marque est vraiment très bien retranscrit dans leurs modèles, sans tomber dans le too-much, ou le rococo.

Enfin, pour l’identité, chaque modèle est nommé après un prénom féminin. Pour la cohérence, c’est bien trouvé. Les prénoms sont de toutes les époques, ce qui donne un ensemble assez homogène.


Qualité:

J’aimerai vraiment connaître leur qualité, leur confort. Et je pense que pour cela, je mieux est sans doute encore de les essayer sur plusieurs jours. Sur internet, de nombreuses critiques sont trouvables, mais majoritairement pour la gamme masculine, qui se démarque vraiment dans son univers apparemment. Si Monsieur aimait ce genre de chaussures, je n’hésiterai pas, c’est sûr !

En tous cas, sans les avoir encore essayées, on peut quand même constater que: les semelles ne sont jamais trop fines sur les derbies et chaussures plates ce qui implique une qualité sur le long terme (j’aime beaucoup les semelles fines, mais lorsqu’elles le sont trop, l’aspect séduisant ne demeure pas du fait d’une usure trop rapide et d’une perméabilité insurmontable); le talon des chaussures hautes est généralement bien qualibré: ni trop fin, ni trop gros, ici encore, le confort est apparent, je pense qu’il s’agit de talons tout à fait supportable à la journée. Là où le mystère demeure: les semelles. Mais comme pour toutes les chaussures en soi, tant qu’on n’a pas essayé.


Qualité/prix ?

La wishlist demeurera à cet état. Même si je craque et parviens à en acheter une paire, niveau budget je n’excèderai pas ce nombre par saison je pense.

En terme de prix, je trouve que ce n’est pas si cher que cela, si la qualité est effective. Il existe beaucoup d’autres marques qui pratiquent ces tarifs, je pense par exemple à Petite Mendigote, Cosmoparis, Ugg, Tommy hilfiger, Sézane, que j’ai l’habitude d’acheter ou regarder. Généralement pour ces marques, la qualité est là, et le prix n’est pas pratiqué sans raison. Reste à espérer que c’est aussi le cas pour M. Moustache.


Wishlist:

Je vous laisse avec ma (petite) wishlist de la marque justement. Elle n’est que partielle ici, un modèle de chaque catégorie !

Talons hauts noirs: Daphne / Nus pieds rouges: Juliette / Mocassins bleus: Simone / Derbies noires: Martine / Bottines marrons: Emma


Si vous avez déjà essayé, si vous aimez, pitié, dites moi si ça vaut la peine de se ruiner partiellement ?

A bientôt,

Mely

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s