Dans ma salle de bains -la douche

Ma salle de bains est immense. Elle est deux fois plus grande que celle que j’avais avant. C’est normal, elle est à la norme handicapée, un fauteuil doit pouvoir y entrer, tourner, etc. Mais vu que pour se rendre dans ma salle de bains, à mon étage, il n’y a pas d’ascenseur, comprenez l’idiotie du truc. Enfin bon. Qui dit grande salle de bains dit…? Beaucoup de bazar. Mais on parle de bazar utile ici les ami(e)s.

J’ai décidé de vous présenter une petite partie de ma routine dans la salle de bains. Mais pour éviter tout éparpillement, et d’écrire une encyclopédie de tout ce qu’on y trouve, on va se limiter à la partie douche de la routine. Le reste viendra.

La douche, pour moi, c’est un peu le rituel qui me coupe du reste de ma journée. Certains sont plutôt du matins, moi je suis plutôt du soir. Quand je rentre de ma journée, d’école, de travail, la douche me permet de me sortir du train-train, de me sortir de la pression et du stress, de relativiser. Et généralement, je fonce à la douche avant même de manger / goûter, discuter. Ça paraît un peu violent, j’ai l’air d’une furie. Mais après, quand je sors de la salle de bains, je suis toute guillerette et prête à discuter et écouter calmement. C’est idiot, mais j’ai besoin de ça.

Bref. Voici donc mes produits chouchous, dont je ne me lasse pas. J’ai beau en changer, je reviens généralement vers eux !


vineyard-peach-shower-gel-2-640x640.png

Gel douche – Body shop, 7€ les 250ml

Commençons par la base, le gel douche. On en a généralement tous essayé un certain nombre. Ici, niveau odeur, douceur de la peau après utilisation, c’est ceux de Body shop que l’on préfère. Alors, je vous l’accorde, ils sont relativement chers de prime abord. Mais leur collection de basics est quasiment toujours soldée, donc je fais le plein à ce moment là. Ça revient alors à 3€ / 3,5€ les 250ml, c’est quasiment le prix d’un petit marseillais, ou d’un gel douche Yves Rocher pour rester dans le même style de produits. Ça nous arrive d’alterner avec ceux là d’ailleurs. Là je vous ai mis les trois parfums de la catégorie « fruits » que je préfère: pêche, framboise et myrtille, mais ils ont aussi une gamme plus riche, de « laits » en quelques sortes, où on trouve noix de coco, beurre de cacao, karité. Ma préférence va vers beurre de cacao, mais ce sont des odeurs plus lourdes que celles de fruits à mon sens. Néanmoins, ils sont plus hydratants, donc ici cela dépend surtout de la saison et de l’envie, parce que les deux catégories ont des avantages.

La texture est plutôt sympa, un peu épaisse mais pas trop, en tous cas elle est loin d’être trop liquide, donc ça évite le gaspillage. Pour l’odeur, elle reste sur la peau, certes, mais on n’a pas l’impression de sentir à des kilomètres non plus. Je suis très sensible aux odeurs, donc pour moi c’est un bon point. On est dans la subtilité. L’autre petit point funky, c’est la couleur, elle réveille un peu, c’est vif, sympa dans une salle de bains, si elle y est assortie par exemple.

Petit point négatif, en dehors du prix (puisqu’on l’a dit: achetés aux soldes ça passe !), la bouteille. La gamme classique et intemporelle de la marque est conditionnée dans des bouteilles rondes, assez rigides au final. Et j’ai toujours la sensation en fin de flacon, d’en perdre un peu, parce qu’elle se presse mal. Et même la tête en bas, je ne suis pas convaincue. Bon, peut-être que ce restant à la fin, qui me frustre avec Body shop, est présent dans tous les flacons, mais là, on le voit bien parce qu’il est transparent ! Autre point sur lequel je suis sceptique dans mes grands moments de « oui mais c’est mal »: les colorants. Il faut bien se le dire, un gel douche rose bonbon ou orange, même s’il est un peu transparent, il comporte des colorants, et c’est mal les colorants !


fiche_fp-nuxe-huile-de-douche-200ml-face-2015-01

Prodigieux, huile de douche – Nuxe, 9,90€ les 200ml

Quand j’ai le temps, de l’eau chaude à revendre, que j’ai eu une longue journée, que mes jambes en ont bien besoin, je craque, et j’utilise mon huile de douche prodigieuse. C’est un cadeau, je n’en connaissais ni l’existence ni la référence auparavant. Mais à chaque fois que je la met, j’ai l’impression que je vais avoir des vraies jambes de diva.

Déjà, quand on en verse dans le creux de la main, on se sent déjà bien. La couleur est semblable au bouchon du tube, mais avec des petites paillettes. Mais pas des paillettes version licornes fiesta et carnaval. Non. Des paillettes subtiles, un petit gel douche irisé. Enfin, non, une huile pour reprendre les termes de la marque. C’est une huile de douche, donc ne vous attendez pas à avoir une sensation de vraie huile à appliquer sur peau sèche. La texture est tout à fait adaptée à l’intitulé du produit, et donc au rituel de la douche.

L’odeur est proche de celle de l’huile prodigieuse, puisqu’il s’agit de la même gamme. L’effet n’est pas aussi impressionnant et net qu’une huile, mais au quotidien, c’est plus que suffisant (d’ailleurs je ne l’utilise pas à chaque fois). Quand je m’apprête à l’utiliser, je pense plutôt aux jambes satinées, donc je l’utilise sur les jambes et pas le reste. Vu le prix, ça m’arrange. Mais c’est vrai que l’usage initial n’est pas censé être aussi limité et localisé.

Mon petit regret c’est que j’ai l’impression d’en utiliser quand même pas mal pour la zone de peau traitée. Non pas que le produit soit nécessité en grande quantité. Mais je ne vois pas tellement où je suis passée par exemple: parce qu’une fois sur la peau, il n’y a pas de couleur particulière même avant rinçage, et que cela ne mousse pas particulièrement. Mais c’est en adéquation avec l’idée d' »huile de douche » je trouve.

Bien que je sois fan de ce produit, je ne pense pas que je le rachèterai. Je l’adore. Mais d’autres produits font la même chose pour moins cher je pense. C’est sûr, ils seront peut-être moins subtils, irisé, et j’aurai moins l’impression que je vais me transformer en princesse aux jambes interminables, mais c’est du détail. Par contre, pour offrir à quelqu’un, avec un ou deux autres produits, là oui complètement. C’est très sympa à découvrir.


Ocean Salt, Volcano, Christingle – Lush

Enfin, en dehors des produits classiques et habituels de la douche, j’ai trois autres chouchous de chez Lush, que je n’utilise pas à la même fréquence. De façon générale, j’aime beaucoup les produits Lush. Ma mère a longtemps fait ses propres cosmétiques à la maison, et ça me plaît bien en lisant la composition des produits Lush, de reconnaître les noms, de savoir pourquoi ils sont bons (même si c’est expliqué en boutique et sur les pots), et de voir que la majorité ne sont pas ultra chimiques (ce détail ne m’arrête pas toujours face à un produit, mais c’est vraiment non négligeable quand même quand on y réfléchit).

Le premier: Ocean Salt. C’est un gommage, théoriquement pour le visage et tout le corps. Je ne l’utilise que sur le visage. Pourquoi ? Parce que le petit pot de 120g coûte 12,95€ (soit 23,95€ les 250g), ce qui est déjà pas mal. On trouve énormément de gommages pour le corps très efficaces, moins coûteux que celui là. Pourtant, pour le visage, je n’en changerai pour rien au monde. Déjà, pour les ingrédients qu’on y trouve. Citron, sel, un peu d’avocat. Rien que ces trois là, on les sent. À la matière, ça oui, le sel, on le loupe pas. Mais pas que. À l’odeur, et à la texture sur la peau aussi. Et l’aspect texture / matière est très proche d’un gommage maison qu’on pourrait se faire soi-même, ce que je trouve assez sympa. Le plus souvent, les gommages corps et visages nourrissent mal le visage et laisse une peau en chantier à cet endroit là je trouve. Mais avec Ocean Salt, ce n’est pas du tout le cas. L’avocat laisse une peau douche, et sans tiraillement (si j’ai la peau fatiguée et déjà très sèche et mal nourrie, là oui bien entendu, mais le reste du temps c’est nickel). Et ça, avec la peau sensible, j’adore ! Pour autant il remplit très bien son rôle de gommage, ce qui est vraiment appréciable. Avec Ocean Salt, psychologiquement, j’ai l’impression de me faire autant du bien qu’un dimanche aprèm avec un masque maison miel/huile/sucre. Bien sûr, ça n’apporte pas du tout la même chose à la peau, et l’un compense l’autre. Mais pour le principe !

Le second, Christingle. Il n’est plus commercialisé en ce moment parce qu’il fait partie de la collection temporaire de Noël. Mais je peux au moins vous parler du concept du produit. C’est un hydratant, très très riche, à rincer. J’ai la peau sensible, mais je n’aime pas la sensation d’une peau collante, engluée, ou autre. Et l’aspect rinçable, j’adore. J’avais déjà tendance à le faire avant, avec d’autres produits pas prévus pour (par exemple des laits pour le corps très riches), alors que ce soit prévu pour tombe encore mieux ! Dans la gamme permanente de Lush, on trouve d’autres produits au même principe que Christingle. J’ai eu l’occasion d’en tester d’autres, en échantillon notamment. Et Christingle est celui que je préfère pour l’instant. Il est très mentholé et frais, et du coup, je l’utilise uniquement sur les pieds et jambes en cas de grosses journées (et douleurs circulatoires). Et l’odeur est vraiment forte en menthe. Ça rafraichit énormément pour le coup, et l’effet n’en est que plus efficace. Si vous le croisez, foncez !  Et si c’est l’aspect hydratant qui vous intéresse, il ne vous reste plus qu’à trouver l’hydratant rinçable qui vous convient ! Parce que c’est quand même l’usage principal, et la gamme remplit son rôle parfaitement !

Enfin, le troisième que j’utilise le moins souvent, mais tout de même régulièrement: Volcano. C’est un masque pour les pieds qui fait gommage et hydratant en même temps. Je suis souvent pieds nus à la maison, c’est donc plus que nécessaire d’avoir les soins adaptés.  Volcano comporte plein d’huiles essentielles pour vous détendre et délasser pendant le temps de pose (un petit quart d’heure). Après rinçage, on a une peau de bébé et des pieds tous détendus, sans douleurs, sans tension, et ce sans trop de travail. Comptez 9,95€ pour 120g. Sur le coup j’ai trouvé ça assez coûteux compte tenu de la quantité utilisée pour chaque masque. Mais après comparaison avec d’autres masques pour pieds, proposés ailleurs: je pense notamment aux chaussettes sephora ou tonymoly par exemple, c’est tout à fait rentable. On fait plusieurs masques avec un pot (je dirai une dizaine de paires de pieds, mais tout dépend la quantité que vous en mettez), par contre il faut bien surveiller la date de péremption qui est assez courte sur ce produit du fait de sa composition.

On dirait que je fais une ôde à Lush. Mais c’est vraiment une de mes marques chouchous en ce moment. Pour autant, je ne craque pas pour tous leurs produits, certains ne valant à mon sens pas trop le coup ou la peine (ils sentent forcément bons et sont géniaux, mais les effets sont moins impressionnants pour moi). Pour ces trois produits j’ai parlé des prix, mais compte tenu de l’utilisation que j’en fais, je pense qu’on en a pour son argent. Après, je ne connais pas tous les produits et effets non plus. Mais pour ceux là, et d’autres que j’ai à la maison (à l’exception d’un), je suis satisfaite.

La prochaine fois, dans la catégorie salle de bains, on passera à l’étape crème. Ça risque d’être une liste plus longue.

À bientôt,

Mely

Publicités

2 réflexions sur “Dans ma salle de bains -la douche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s